Dia de los muertos

1er et 2 Novembre

Cette fête remonte aux aztèques qui consacraient également deux jours pour honorer leurs morts : le premier était pour les enfants décédés et le deuxième pour les adultes. Lorsque les espagnols arrivèrent dans le pays, ils décidèrent d’instaurer leur Toussaint catholique et de regrouper ces deux fêtes au mois de novembre. Ainsi, le 1er novembre est consacré aux enfants et le 2, aux adultes.

La tradition veut que l’on aille se recueillir sur les tombes de ses êtres chers et de les orner d’offrandes et de ce qu’ils aimaient le plus (aliments, boissons, parfums, sucreries en forme de tête de mort…). Les familles déposent également des couronnes de fleurs qu’elles ont confectionnées elles-mêmes.

Dans les maisons, on installe un autel en la mémoire du proche disparu en le décorant également d’offrandes et de présents. Des bougies sont également allumées pour guider les âmes jusqu’à la maison.

Après ce recueil, les familles se rassemblent pour fêter le fait d’être vivant. On mange, on boit, on danse partout dans les maisons et les rues.

Guide de Mexico