Avenue de Mayo Nº 1370 et Calle Hipólito Irigoyen Nº 1371
Buenos Aires

Le Palais Barolo, palacio Barolo, est un magnifique bâtiment à l’architecture expressionniste originale qui est devenu un symbole de l’architecture porteña. Situé sur l’avenida Mayo 1370, dans le quartier de Montserrat, il fut bâti en 1922 par l’architecte italien Palanti sur commande d’un entrepreneur puissant dans l’industrie du textile, Luis Barolo.

Lors de sa construction, il était alors le plus haut bâtiment de Buenos Aires, avec ses 100 mètres de haut, mais a été détrôné par le building Kavanagh.

L’originalité du bâtiment est qu’il s’en dégage une forte symbolique avec des allusions et des images ésotérique et religieuse. Palanti s’est inspiré du poème la Divine Comédie de Dante Alighieri pour réaliser son œuvre. Comme dans les vers de ce poème, le bâtiment est divisé en trois parties représentant l’Enfer, le Purgatoire et le Ciel. Les 100 mètres de haut sont une référence aux 100 chansons de la Divine Comédie. Les neuf voûtes de l’entrée correspondent aux neuf hiérarchies infernales du poème…

Le bâtiment est coiffé d’un phare tournant comprenant 300.000 bougies et qui est décoré de la constellation de la Croix du Sud. C’est aujourd’hui un immeuble de bureaux.

Guide de Buenos Aires | Monuments à Buenos Aires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.