Le Parc de Palermo, ou Parc du 3 février, est le principal espace vert de Buenos Aires. Situé dans le quartier résidentiel chic et branché du même nom, de part et d’autre de l’avenue Libertador, le parc de Palermo, également nommé Bois de Palermo, s’étale sur plus de 80 hectares.

Il fut dessiné au XIXe siècle par un paysagiste français, Charles Thays. Celui-ci transforma cette campagne de Buenos Aires en immense parc naturel. C’est également lui qui réalisa le jardin botanique inauguré en 1898. Il abrite 5.500 espèces végétales, cinq jardins d’hiver et une immense serre venant de l’Exposition Universelle de 1900 de Paris.

Lors de votre promenade dans le parc, allez faire un tour près de la roseraie. Celle-ci fut inaugurée en 1927 et comprend aujourd’hui 15.000 roses de plus de 1.000 variétés différentes.

Au sud du parc, se trouve le jardin japonais qui est l’un des plus importants au monde hors du Japon. Il fut dessiné suivant les plans des jardins sens. Ses allées, son lac et ses îlots représentent les chemins de la vie.

Profitez de votre visite du parc pour vous promener dans le quartier Palermo. Celui-ci est divisé en 3 secteurs.

Le Palermo chico est réputé pour ses anciennes demeures du XIXe siècle et ses musées comme le Museo Nacional de Arte Decorativo ou le Museo Nacional de Arte Oriental.
Le Palermo Soho est caractérisé par ses immenses parcs et jardins. Il abrite également le musée consacré à la vie d’Evita Perón, le museo Evita, et le Museo de Arte Latino Americano de Buenos Aires (MALBA), un des meilleurs de la capitale.
Enfin le Palermo Viejo est la partie la plus branchée du quartier avec ses boutiques, ses bars et restaurants notamment autour de la Plaza Serrano.

Guide de Buenos Aires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.