Fondée au VIIe siècle, de nombreuses civilisations s’y succédèrent et y laissèrent leurs traces. Une ballade dans la Vieille Ville vous fera découvrir les principaux monuments de la ville et tous ses trésors les plus cachés. Les conflits opposant Serbie et Croatie, dans les années 90, ont détruit une grande partie des maisons et édifices de Dubrovnik.

Mais, depuis quelques années, elle a su renaître de ses cendres, aidée par l’Unesco qui l’inscrivit au Patrimoine Mondial. Des anciennes carrières de pierres ont été rouvertes et des tuiles rouges ont été importées de France (de la région toulousaine). Aujourd’hui, la vieille ville est un dédale de ruelles pavées de pierres blanches agrémentées de charmantes places et fontaines.

Après avoir passé la Porte Pile, vous entrerez sur la Placa, ou Stradun. Il s’agit de la principale rue piétonne de la ville. Elle vous emmènera près des monuments de la ville et jusqu’à la tour de l’horloge. C’est une des artères les plus touristiques de Dubrovnik, bordée d’édifices remarquables et de terrasses de café ombragées. Au bout de la Placa, vous arriverez sur la pittoresque Place de la Loggia où se trouvent palais, fontaines et monuments historiques.

Guide de Dubrovnik

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.