Leur nom peut paraître inquiétant, mais il ne faut pas s’y fier. En réalité ce petit archipel au large d’Ajaccio, doit probablement son nom à la couleur rouge de sa roche au moment du couché du soleil. D’autres y voient une référence à la couleur des fleurs qui recouvrent les îles ou peut-être une déformation du nom « îles sagonnaires » attribué à l’origine par l’evêché de Sagone.

L’archipel compte 4 îles, dont la plus importante, la Grande Sanguinaire, sur laquelle un phare a été installé en 1870, s’élève à 80 mètres au dessus de la mer.

Ces îles firent l’objet de nombreux récits, dont celui d’Alphonse DaudetL dans les Lettres de Mon Moulin. Véritable hâvre de paix, de nombreuses espèces d’animaux y ont trouvé refuge. Ouvrez les yeux, sans doute entre les espèces rares de plantes, verrez-vous les oiseaux, lézards Tiliguerta, geckos et autres petits habitants.

Vous pourrez embarquer pour les îles sanguinaires depuis le quai Napoléon d’Ajaccio. Vous pouvez également profiter d’une superbe vue sur l’archipel depuis la Pointe de la Parata.

Guide d’Ajaccio | Excursions depuis Ajaccio

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.